Scroll to top
PL.dev, studio digital de conseil en stratégie produit

5 outils gratuits pour une transformation digitale facile


Pascal Liu - 13 juin 2019 - 0 comments

Qu’on se le dise ! Contrairement aux idées reçue la transformation digitale n’est pas forcément coûteuse en argent.

On vous expliquait dans notre dernier article les 3 questions à se poser avant d’amorcer une transformation digitale.

Pour rappel, la « transformation digitale » consiste à intégrer les technologies digitales ou numériques dans les activités des entreprises et organisations.

Transformer demande du temps, et parfois – parfois seulement – de l’argent. Heureusement, il peut suffir de pas grand chose pour digitaliser les usages en entreprise, qu’elles soient des PME ou ETI.

Vous l’avez vu avec le template cahier de vision que nous avons mis à votre disposition, Pl.dev c’est le studio digital de conseil en stratégie produit, jamais avare en conseils et bons plans.

Avant de vous lancer dans un projet de transition digitale, il faut donc vérifier qu’il n’y ait pas de solutions prêtes à emploi sur le marché. Cela vous coûtera bien moins cher que la développer vous-même et surtout, elle sera bien plus performante.

Aujourd’hui, on vous liste – non exhaustivement, évidemment… – les outils simples et pas cher pour une transformation digitale facile et en douceur.

Pour communiquer et collaborer : Slack

Marre des micro mails chronophages qui, en plus d’encombrer les boîtes mails, polluent la planète ? Slack est l’outil qu’il vous faut !

Slack se présente comme une plateforme collaborative permettant de mieux travailler en équipe.

Sur cet outil, vous pouvez créer créer des chaînes par équipe, par projet ou même par site de travail. Vous pouvez envoyer des messages privés et des documents. L’ensemble des échanges, s’il a lieu dans les chaînes publiques, est consultable grâce à la fonctionnalité de recherche dans l’historique. Très utile pour réfléchir ensemble et avoir un brainstorm efficace.

Le + :

 

  • Vous pouvez travailler avec des clients, et des tiers directement dans Slack grâce aux chaînes partagées et aux comptes invités

 

  • Zendesk, Jira, Trello… L’interconnexion d’outils externes est optimisée sur Slack. Chez PL.dev, on sait aussi en développer pour coller spécifiquement à vos besoins ! Au delà de simples notifications, ces intégrations permettent des actions, avec un lien direct sur le ticket sur Trello par exemple. À ce sujet…

Pour gérer et organiser les tâches : Trello

Utilisé par 10 millions de personnes à travers le monde, et par des entreprises telles que Paypal ou le New York Times, Trello est l’un des outils collaboratifs les plus complets du marché.

Son principal intérêt ? Il donne en un coup d’oeil un aperçu de ce sur quoi votre équipe et vous travaillez.

Les tâches sont découpées en tableaux, en cartes et en listes, ce qui permet de voir qui fait quoi et le degré d’avancement du travail.

Il est possible également d’associer Trello à d’autres applications, comme Google Drive ou Hubspot, ou Slack 🙂

 

Le + : – Gérer un projet du début à la fin, de sa conception à sa mise en oeuvre.

Pour à peu près tout en bureautique : la suite Google

Avec 5 millions d’utilisateurs, la G suite est une suite bureautique offrant les outils les plus complets dédiés au travail collaboratif.

La suite repose sur des services en ligne (Cloud) et hébergée 100% web, disponible depuis n’importe quel appareil.

La suite couvre l’utilisation des principaux services tels que Gmail, Google Hangouts (messagerie instantanée), Google Agenda, Google Drive et/ou Drive d’équipe, Google Docs (traitement de texte), Google Sheets (équivalent de Excel), Google Slides (équivalent de Powerpoint) Google Groups…

Certains services et options dépendent du type d’abonnement souscrit : G Suite Basic, G Suite Business, G Suite Enterprise, G Suite Education…

Petit tip qui peut être utile : vous pouvez créer une adresse email et définir autant d’alias que vous le souhaitez ! Par exemple : pascal@pldev.fr peut avoir l’alias contact@pldev.fr, su service client etc…

Le + : – Une suite d’outils performants et intuitifs, dont une bonne partie est gratuite

Pour le webmarketing et CRM : Mailchimp, Salesforce, Hubspot,

CRM est l’acronyme de Customer Relationship Management qui signifie en français Gestion de la Relation Client (GRC). Les outils CRM permettent de mieux collaborer avec ses contacts. En voici 3 des plus célèbres :

Mailchimp est une “plateforme d’automatisation du marketing et un service de marketing par courrier électronique”. 

Cet outil est permet d’organiser votre newsletter, de créer simplement une landing page, un sign up form. Elle facilite la tâche à la partie sales/commerce d’une entreprise. Il en existe d’autres comme Sendinblue.

Hubspot est la solution inbound marketing la plus plébiscitée du moment. Plus facile et complet à utiliser, Hubspot présente moins de personnalisation et d’options de menu que le traditionnel Salesforce. Ce dernier est un super outil de gestion de force commerciales.

La tarification de HubSpot est idéale pour les petites entreprises qui ont besoin de fonctions CRM de base, tandis que Salesforce constitue un meilleur investissement pour les entreprises qui tirent parti des fonctionnalités avancées.

En matière de création de rapports chiffré sur les activités, le pipeline et les prévisions des ventes, Salesforce est globalement plus performant que Hubspot. En clair, Salesforce est un super outil CRM au global

Toutefois, Hubspot est particulièrement intéressant quand on a une stratégie de commercialisation et d’attraction de lead online et qu’on est positionné sur le digital.

To make or to buy : that’s the question

Vous l’avez compris, il existe une myriade d’outils simples et pas chers, voire gratuits, pour digitaliser un peu vos usages dans votre entreprise.

Vous avez trouvé l’outil qu’il vous faut mais il lui manque 2 ou 3 petites choses pour qu’il vous convienne parfaitement ? Eh bien, il y a à peu près  90% de chances qu’il existe un module pour qu’il le soit complètement.

Si un outils correspond à 90% de ton besoin mais qu’il manque 10%, il suffit souvent de voir comment il peut être géré différemment.

Si l’outil ne gère pas quelques cas marginaux, alors mieux vaut gérer ces cas à coté.

Eh oui ! Quand on achète une voiture, on la prend telle quelle, même s’il y a des petits points qu’on préfère sur un autre modèle…. On ne construit pas une nouvelle voiture pour autant !

Si vous êtes perdus ou avez du mal à trouver votre bonheur parmi les outils existants, n’hésitez pas à nous solliciter : on adore conseiller et papoter !

Related posts