Scroll to top
PL.dev, studio digital de conseil en stratégie produit
Back
Agilité Conception produit Design UX/UI

Cap Digital

Scroll
PL.dev nous a accompagné sur les ateliers produit et la conception UX/ UI de la plateforme adhérent de Cap Digital. Ils ont su être force de proposition et ont trouvé des solutions efficaces et agiles à nos problèmes complexes.
Hélène Courau

— Hélène Courau

Digital Project Manager, Cap Digital

00. Résumé

TLDR

Nous avons accompagné Cap Digital dans l'évolution de leur plateforme membre Connect. En collaboration avec l'équipe d'Happyculture qui a réalisé les développements, nous avons conceptualisé la plateforme et travaillé en équipe agile en y injectant notre expertise UX/UI.

01. Contexte

Cap Digital est le pôle des industries des services et contenus numériques. Il regroupe plus de 1000 entreprises dont plus de 800 TPE/PME et 70 grands groupes et ETI. Le pôle dispose de plusieurs outils et plateformes pour communiquer auprès de leurs membres et réseaux.

La plateforme “Connect” est l’espace membre et adhérent de Cap Digital. Elle est le principal outil de communication avec les membres : évènements, appels à projets, adhésion, annuaire…

Fin 2017, Cap Digital lance un appel d’offre pour faire évoluer la plateforme. Suite à l’analyse des besoins, nous décidons de répondre en recommandant le CMS Drupal pour son approche modulaire. Nous invitons ainsi l’équipe d’Happyculture, notre partenaire & équipe de choc spécialisée sur Drupal.

Comme pour toute expression de besoins, un certain nombre de sujets nécessitent d’être clarifiés.

Nous proposons aux équipes de Cap Digital une approche agile basée sur la méthodologie SCRUM, avec une série d’ateliers produit préliminaires et un enchaînement de sprints à thèmes.

Nous remportons l’appel d’offre avec succès et démarrons la mission avec Happyculture !

02. Bien exprimer des besoins : l'art de (se faire) comprendre

Dans des projets complexes ou innovants, il n’y a jamais de cahier des charges abouti et complètement défini. Il y a en effet toujours une multitude de détails et, surtout, le projet vit et évolue au fil du temps. Le maintenir à jour est donc souvent peine perdue... On finit par avoir un document se situant entre le cahier des charges et de la documentation.

Pourtant, préparer un cahier des charges est souvent la première étape d’un projet. Il peut comporter  10, comme 50 ou 100 pages ! Il n’y a pas de recette magique pour écrire un bon document.  D’un côté le manque d’information et de détail ne permet pas d’avoir une réponse adaptée. De l’autre, un descriptif trop détaillé peut à l’inverse restreindre les solutions et vous faire passer à côté de réponses optimales...

Pour trouver les meilleures solutions, il faut prendre en compte le contexte : l’urgence, la valeur et  l’importance de la fonctionnalité, les ressources à disposition, et avoir une vision de ce qui complexe techniquement ou non. Il faut une compréhension d’ensemble sur les aspects métiers / business et technique pour en faire une bonne appréciation.

Ainsi il est vivement conseillé et très productif de “challenger” son cahier des charges avec des personnes moins impliquées (quelque soit le profil de son auteur), pour avoir une vision plus objective.

Chez PL.dev, nous conseillons la rédaction d’un “cahier de vision produit”.

Au delà du document en lui même, le travail de rédaction permet de poser la vision et les ambitions du produit : les objectifs business et comment on espère les atteindre. Il permet également aux développeurs de trouver les solutions optimales en terme de ROI. N’hésitez pas à reprendre notre document vision produit comme trame !

Ce que nous avons fait :

Sur la base du cahier des charges, nous avons animé des ateliers produits sur chacune des thématiques prioritaires du projet pour avoir une visibilité suffisante et lancer les développements.

Cette étape période nous a permis de bien comprendre les tenants et aboutissants des besoins, afin de proposer des fonctionnalités efficaces, parfois très différentes de celles exprimées dans le cahier des charges.

Pour les besoins complexes, nous avons proposé des approches “out of the box” parfois très classiques, en simplifiant la fonctionnalité pour aller droit au but. Plutôt que développer une fonctionnalité très flexible (et complexe), nous préférons parfois faire une fonctionnalité très rigide mais peu coûteuse à modifier.

Une fois la liste des fonctionnalités suffisamment détaillée, nous démarrons les premiers sprints.

03. Accélérer ses développements agile avec un designer UX/UI

Comme énoncé plus haut, Cap Digital Connect est une plateforme dédiée à l’espace membres et adhérents de la communauté Cap Digital. Au démarrage du projet, une version de la plateforme était déjà en place, notre mission consistait à la faire évoluer.

Dans le développement d’un projet digital, le chef de projet (ou produit) communique à l’équipe de développement les fonctionnalités souhaités. Cette communication passe souvent par des “tickets” - ou user-story en méthodologie SCRUM - et des explications orales, et parfois avec des supports visuels : wire-frame, dessin à main levée, maquettes…

Les supports visuels permettent de fluidifier la communication : ils clarifient la vision, limitent les incompréhensions ou malentendus entre la demande exprimée et le besoin compris, et peuvent accélérer le travail des développeurs.

L’autre point positif des maquettes est de permettre à la fonctionnalité d’être challengée plus rapidement. Ainsi, plus une maquette est de qualité, plus elle peut accélérer la production.

Néanmoins, ces mêmes supports peuvent parfois devenir contre-productifs auprès des équipes techniques : en étant trop précis dans les demandes fonctionnelles, les développeurs peuvent voir leur force de proposition se limiter et ne devenir que de “simples exécutants”.

Ce que nous avons fait :

En organisation SCRUM, notre designer UX/UI intégré aux équipes de développement à réalisé des maquettes sur la base des user-story créées par le product owner.

Pour que les maquettes aident au mieux les développements, le travail de conception a été réalisé avec un sprint d’avance sur les développements. Les développeurs s’en sont alors servis comme base et ont pu proposer des alternatives reprenant les objectifs fonctionnels, mais utilisant des modules techniques existants.

La conception UX/UI a ainsi permis de donner une meilleure visibilité sur les besoins fonctionnels, et fluidifier les développements.

Résultat ? Une plateforme membre Connect co-construite avec Happyculture et notre client, optimale en terme d'expérience et d'évolution.

Aller plus loin

Contactez nous pour échanger sur vos projets